Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/09/2017

Louis Chabaud expose à la Galerie D'Oc de Lespignan du 21 Septembre au 19 Octobre 2017

 

louis chabaud,exposition,galerie d'oc,art singulier,lespignan,t singulier

 

 

Louis Chabaud, "pape" de l'art singulier, montreur de trognes

louis chabaud,exposition,galerie d'oc,art singulier,lespignan,t singulier

Pape proclamé de l’art singulier, aimant beaucoup discuter avec lui-même (il est de plus en plus sourd), artiste mondialement méconnu (Il s’en plaindra d’ailleurs! Mais il a le bras long :

Il connaît du monde au comité des Fêtes !), rarement vu à la télé, et rigoureusement ignoré des institutions, Louis Chabaud écrit des maximes(1) loufoques et philosophiques, dessine, peint, sculpte, crée(2) « hors les normes » et parfois dans l’énorme.

Il est d’ailleurs l’initiateur de cette appellation « hors les normes » et de sa Biennale, à Praz-sur- Arly en 1994 puis à Lyon sous son égide de 2006 à 2011. Appellation qui, pour les collectionneurs de tiroirs formatés, formateurs et politiquement corrects (« chacun à sa place et les veaux seront bien gardés » !) peut regrouper les notions d’art singulier, brut, naïf, bizarre, outsider, ou d’expressions marginales... Il a également ouvert sur les Pentes Croix- Roussiennes, montée de la Grand’Côte, la galerie Singul’art, désormais disparue, où ont exposé entre autres les Staelens, Gérard Visser, Ribeyreau-Gayon, vus depuis au Polaris de Corbas et à New York.

Auparavant, il a connu bien des vies. Une enfance toute en débrouillardise et ennuis de santé au pays de Pagnol, à Aubagne. Une jeunesse à faire le con, des farces, des glaces et l’amuseur. Puis, il se met à la peinture ; période impressionniste et rencontre avec Marius Chave, le fameux santonnier et d’autres qui fondent sa vie à Chaumont, Troyes ou qui ont fréquenté Les Baumettes, la prison de Marseille. Sa vie le transforme en G.O au Club Med ; ce qui le mène à jouer la comédie avec Michel Crémadès pour le duo « Praline et Michel » qui connaît un certain succès. Mais cela ne comble pas son monde intérieur. Il se remet aux arts plastiques où il se libère de tous ses carcans pour bâtir son œuvre si singulière.

L’être, l’homme, est joueur, ouvert, généreux, plaisantin, ingénu et retors, ingénieux et brut de décoffrage, baroque, luxuriant, créatif perpétuel, obsessionnel et têtu. Son œuvre est polymorphe dans les supports (papier, bois, terre, verre…), et les réalisations (croquis, dessins, peintures, sculptures, hauts et bas-reliefs, tissu, étiquettes(3)). Mais elle vit d’une originalité qui s’est affirmée depuis plus de quarante ans. « Hors les normes » signifie bien qu’elle ne vient ni d’écoles ni de projets de carrière ; mais de rencontres humaines et artistiques (Chaissac, Dubuffet) au jour le jour.

Son atelier est son chez lui. Depuis 1972. C’est à Praz sur Arly, en Haute Savoie. À l’entrée du village. On ne peut pas rater ce capharnaüm, sa « caserne d’Ali Baba ». Il attend ; dehors.

Gardien de ses souvenirs et de son parcours. Dedans, c’est couvert d’oeuvres des autres et des siennes. Ça grouille, ça prolifère, ça vit. Tout est couleurs, volumes, clins d’oeil malicieux.

Il observe son monde, moustache au vent, l’accordéone, s’en moque toujours sans méchanceté, dans une vision amusée. Un monde qu’il rend drolatique avec un fond social mais pas sociologique, politique mais humanistement, chaleureux sans donner de leçons. Il ne prédit pas d’apocalypse. Il ne prétend rien. Il met ses idées en forme, directement. Du jus de cerveau à la pression. Sans le filtre des convenances. Du sourire aux lèvres.

Vous le trouvez « mauvais goût » ? Alors, circulez. Lui, il continuera à mélanger ses couleurs acryliques au pinceau, avec les doigts, à mettre la vie en relief. Il continue à imaginer, fabriquer et mettre en scène ses « trognes » : Les Voisins, Nous sommes tous des indispensables, Le pêcheur, le Fada, L’Afrique est un grand échiquier où les Blancs mangent les Noirs, La musique de la ville, L’accordéoniste... Pas en bôbeauf : « hors les normes », vous dit-il.

Stani Chaine

 

louis chabaud,exposition,galerie d'oc,art singulier,lespignan,t singulier

louis chabaud,exposition,galerie d'oc,art singulier,lespignan,t singulier

louis chabaud,exposition,galerie d'oc,art singulier,lespignan,t singulier

 

louis chabaud,exposition,galerie d'oc,art singulier,lespignan,t singulier

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Les commentaires sont fermés.